ESPACE MEMBRES
Tu vas louper une plongée.
Connecte-toi vite à l'agenda !


Mot de passe perdu ?
Alors tu plonges pas !
Non on plaisante lol
Passe un coup de fil,
on t'arrange ça tout de suite.
SOS plongeur bonjour.
Rejoins le groupe WHATSAPP !

(Installe l'appli avant, c'est mieux)
Suis en retard !
On plonge où déjà ?
Vous êtes où les loulous ?
Tu ne vas pas t'ennuyer.
Rejoins le groupe FACEBOOK !


Espace de partage,
délires de plongées,
culture subaquatique !
AixPlo Aix-en-Provence Plongée - Initiation recycleur de plongée
  • Save

Le recycleur de plongée : une initiation originale

L’univers de la plongée est riche d’évolutions fascinantes. Nous avons l’occasion aujourd’hui de tester une machine qui repousse les limites de la plongée en bouteille. Vous vous demandez de quel engin il peut s’agir, n’est-ce pas ? D’un recycleur de plongée, pardi ! Ce petit bijou de technologie tend à se démocratiser. Si le recycleur en circuit fermé compte de plus en plus d’adeptes, c’est parce qu’il offre de précieux avantages. C’est parti pour une initiation au recycleur de plongée !

Le recycleur de plongée, qu’est-ce que c’est ? 

Rencontre avec le recycleur de plongée, un engin surprenant

Nous voilà à la piscine, un mardi soir d’hiver, pour une séance originale et attendue depuis longtemps. Aujourd’hui, nous réalisons une initiation à la plongée en recycleur ! Merci à Fred et Ludo d’avoir lancé l’initiative, grâce à eux et au club d’Aixplo nous allons enfin pouvoir tester le fameux recycleur de plongée. L’excitation est à son comble, pas facile de nous contenir, nous sommes de vrais enfants !

On nous présente deux types de recycleurs à circuit fermé, aussi appelés CCR (Closed Circuit Rebreather en anglais), des machines qui semblent sortir tout droit de l’espace. Gloups, on aurait dû nous prévenir qu’il fallait être niveau 8 de plongée pour manier ces engins… Heureusement, les instructeurs sont là pour nous détailler leur fonctionnement, sous notre regard impatient. Prêt pour une explication théorique sur l’utilisation d’un recycleur de plongée ? Promis, on la fait courte et droit au but !

Un appareil de plongée sophistiqué recyclant l’air expiré

Le recycleur de plongée en circuit fermé est une bien belle invention qui offre plusieurs avantages par rapport à la plongée en bouteille. Mais voyons d’abord comment fonctionne la boucle respiratoire d’un recycleur.

À l’expiration, le plongeur recycleur génère un gaz appauvri en oxygène (O2) et chargé en dioxyde de carbone (CO2). Ce mélange gazeux est véhiculé jusqu’à l’absorbeur-neutralisateur qui filtre tout le CO2 rejeté lors de l’expiration grâce à des granulés de chaux. De l’oxygène pur ou du diluant (air, nitrox ou trimix) est alors injecté dans le mélange après analyse de la pression partielle de l’oxygène (PO2) pour en ajuster le niveau. Eh oui, car le recycleur maintient une PO2 constante pendant toute la durée de la plongée, et ce, quelle que soit la profondeur.

Et voilà ! Vous suivez toujours ? Le principe est ingénieux et complexe. Plonger en recycleur nécessite l’obtention d’une certification délivrée à l’issue d’une formation spécifique. Cette dernière est réservée aux plongeurs majeurs de niveau 2 ou PA40, ayant réalisé un minimum de 40 plongées en circuit ouvert.

Plongeur recycleur : les premières sensations

Découvrir le vrai monde du silence

Après une explication théorique écourtée face à l’impatience collective, nous testons enfin les recycleurs de plongée. C’est en binôme que nous nous équipons. Ce n’est pas plus pratique à mettre sur le dos qu’un scaphandre classique. Seuls les adeptes du yoga peuvent s’en sortir facilement ! Tout le monde est fin prêt. Nos recycleurs sont dotés de témoins lumineux clignotants censés nous rassurer, pour l’instant c’est plutôt l’effet inverse. On a l’impression d’avoir un jetpack sur le dos, sauf qu’on ne s’envole pas dans les airs mais bien sous l’eau.

Avec un recycleur de plongée CCR, tout le monde redevient débutant, même les plus expérimentés. Dès l’immersion, les sensations, différentes de la plongée en bouteille, s’avèrent surprenantes et indéfinissables. Surprise, nous ne faisons pas de bulles ! C’est l’un des avantages lorsqu’on plonge en recycleur. Nous faisons connaissance avec le vrai monde du silence. Pratique pour approcher les poissons de plus près, même si aujourd’hui nous ne pouvons qu’observer les lignes au fond de la piscine.

Adieu poumon ballast, bonjour autonomie décuplée

Second étonnement, et non des moindres  : l’usage du poumon ballast n’est plus possible avec un recycleur en circuit fermé  ! La machine sur notre dos joue le rôle de faux poumons en recyclant le mélange gazeux expiré. Rien ne se gagne et rien ne se perd, il n’y a donc pas de variation de volume. La recherche de la flottabilité neutre s’opère alors uniquement par l’ajustement précis de notre stab ou vêtement étanche. Cela nous demande évidemment un temps d’adaptation. Heureusement que les moniteurs nous aident à gérer les recycleurs  !

Les recycleurs CCR présentent d’autres atouts qui font rêver. C’est le cas de l’autonomie qui se trouve décuplée. Le plongeur recycleur peut rester plus longtemps sous l’eau et plus profond. Avec en prime, une saturation minime de l’organisme en gaz inertes. Résultat, des temps de décompression fortement réduits ! Autre facteur sur lequel joue le recycleur de plongée : le froid. Grâce à son action filtrante du CO2, la chaux génère un air humide et chaud à l’inspiration. Un joli bonus pour les plongeurs. Par contre, il faut toujours palmer pour avancer. Dommage que l’hélice ne soit pas en option au vu du prix de l’engin…

Plonger avec un recycleur est une expérience particulière et absolument formidable. Tout le monde fut séduit par cette première découverte, qui reste d’ailleurs un peu courte. On en redemande, vivement notre prochaine initiation au recycleur de plongée !



Les derniers articles

Copy link
Powered by Social Snap